Dévoreurs de Pages Index du Forum
Dévoreurs de Pages

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'épopée D'Aschlynng.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dévoreurs de Pages Index du Forum -> Vos créations -> Nouvelles
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Grim le conteur
Bébé dévoreur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2015
Messages: 7
Localisation: Planète takamachi

MessagePosté le: Dim 18 Jan - 20:29 (2015)    Sujet du message: L'épopée D'Aschlynng. Répondre en citant

(En ce moment, je fait du rôleplay, et j'ai décidé d'écrire les aventures et l'histoire de mon perso sous forme d'histoire, en voici le début.)


Il pleut, une odeur nauséabonde remonte jusqu'aux narines D'Ashlynng, qui toussote avec un air dégoûté, il a quitté sa ville, Breithe, depuis déjà trois jours.
C'est l'un des plus grands moments de sa vie, il a atteint la majorité, il doit passer son rite de passage à l'âge adulte, arc en mains, il est prêt.
Il est perché sur un arbre près d'un ruisseau, en pleine forêt.
Il est recouvert de vêtements en peaux, il respire avec un rythme saccadé, il a froid, très froid, mais ne se décourage pas.
Il piste depuis son départ une meute de loup, il est près de leurs tanières, attendant le moment où l'un d'eux viendrait s'abreuver au point d'eau se trouvant juste en dessous de l'arbre.
Cela fait maintenant sept heures qu'il attends, il décide de descendre, découragé.
Soudain, il entend un bruit, par réflexe, il se dissimule sous les fourrées, cherchant du coin de l'œil la provenance du bruit... Il relève la tête... Et il voit un loup boire tranquille l'eau du ruisseau.
Aschlynng se relève doucement, la bête est de l'autre côté du ruisseau, il a l'air seul, il sourit puis, brandit son arc.
Il avait tout préparé, le sens du vent va dans sa direction, donc la bête aurait du mal à le repérer à l'odeur, et puis de toute façon, la pluie désoriente l'odorat des loups, l'occasion est bonne à prendre.
Il saisit doucement une flèche, vise, prend son temps... Il ne faudrait pas rater cette cible !
Il s'appuie contre le tronc de l'arbre pour ne pas trembler, il tire, la flèche part dans un sifflement aigu,
Le loup n'a que le temps de relever la tête pour s'apercevoir du funeste destin qui l'attend.
Aschlynng traverse le ruisseau en hâte, la pluie commence à cesser et le reste du troupeau commencerait sûrement à venir s'abreuver avec le chef de meute.
Il a juste le temps de couper une patte avant du loup pour prouver son exploit, puis il repart dans la direction qu'il avait prise auparavant, fatigué, mais heureux.





Trois ans ont passé, Aschlynng revient d'une chasse qui fut fructueuse, lui et son père, Avellenn, un grand homme bourru et un peu dodu, portant fièrement une fine moustache marron-grise, boivent une bonne donnbeoir dans une taverne de Breithe.
L'Ambiance était festive et la musique résonnait dans tout l'édifice, Avellenn eut la bonne idée de lancer un défi entre père et fils :

« -Aschlynng : alors le vieux, on tient l'coup ?
-Avellenn : et toi gamin ? Tu ne manques pas d'audace, mais c'est moi qui en boirais le plus !
-Aschlynng : tiens-toi prêt vieux grigou... TAVERNIER ! TROIS CHOPPES !
-Avellenn : Ahahaha ! Je r'connait bien un membre d'la famille ! TAVERNIER ! J'EN PRENDRAIS CINQ ! »

La fête battait son plein, mais Aschlynng reconnut sa défaite après avoir renvoyé la plupart de sa boisson.
Avellenn, lui, n'avait plus les idées claires, mais en bon « père responsable » comme il avait la bonne habitude de le dire, il donna à son fils de quoi s'essuyer et s'installa à une table avec lui :

« -Avellenn : Bwarf... Et dire qu'hier encore... Je changeais tes langes en compagnie de ta mère... Et v'là
que tu te fais ta première cuite avec ton père ! Bwahaha !
-Aschlynng : jamais... burp... Je ne retouchais à cette... Ce... Truc qui s'boit...
-Avellenn : c'est qu'y tient point l'alcool le 'tit gars! Héhéhé ! »

Il y eut ensuite un blanc, le père contempla son fils, malgré l'alcool, il poussa un triste soupir, il grandissait tellement vite.
Aschlynng lui, ne contemplait pas grand-chose si ce n'est qu'il voyait son père en floue, malgré le fait que sa tête soit tout embrouillée, il put se dire que ce n'était pas une très bonne idée de rejoindre son père pour une beuverie...
Le fameux père qui reprit la parole, mais cette fois, il était plus sérieux :

« -Avellenn : fils... Notre dernière chasse fut très bonne, mais tu as conscience que ce ne sera pas toujours le cas, n'est-ce pas ?
Aschlynng : Mmoui...
Avellenn : je sais que tu aimes faire ce métier avec moi, mais... Je n'te souhaite pas de devenir un ivrogne qui tremble quand il saisit son arc, je veux que t'ai un av'nir plus convenable que celui de ton pôv père... »

Mais son fils s'était déjà endormi, le père poussa un long soupir et, après avoir payé la note, il porta son fils jusqu'à chez eux.




Quatre ans ont passé, Aschlynng Est devenu un homme.
Il est en compagnie de ses parents, son père, et sa mère, Ainna, une mère au visage ridé, c'est une femme tranquille, fine, ses cheveux sont gris, marqué par la vieillesse, elle a un air triste.
Ils sont devant un Bateau, le fils monte à bords après avoir dit ses derniers adieux à ses parents, il monte, mais ne se retourne pas, car il pleure.
Le bateau prend le large, il ne peut se résigner à saluer ses parents une dernière fois, le voyant au loin, puis ils laissent place à l'horizon qui s'étant à perte de vue.
Aschlynng, après maintes discussions avec son père, avait céder à sa requête, il partirait pour cette île d'espoir dont il avait entendu parler, Esperia.
Quatre jours après, le bateau est pris en abordage pas des pirates ! Le rafiot n'était pas équipé par le combat et les maigres défenses furent vite détruites, les pirates étaient déterminés.
Après une lutte perdue d'avance, mais néanmoins acharné, les voyageurs et équipages se rendirent aux pirates.
Leurs capitaines, un homme à l'odeur de poisson pourrie et à l'odeur pestilentiel, attacha Aschlynng, et lui coupa une oreille pour semer la peur parmi les vaincus.
Il cria de douleur, mais le pirate n'aimant pas les hurlements, il lui mit un coup de masse dans la tête...
Aschlynng se réveilla, il était enchaîné, apparemment dans une cale de bateau, les autres voyageurs étaient dans le même état...
Son oreille ne saignait pas, les pirates avaient mis de quoi le soigner, mais il l'avait détroussé de tous ses biens, il ne lui restait que ses habits maintenant en mauvais état, et un lien autour du cou, orné de la patte de sa toute première chasse...
Il pleura, énervé de se sentir si faible, si pitoyable, il voulait hurler de rage, mais ce serait s'attirer les foudres de ses ravisseurs...
Les pirates passaient de temps en temps vérifier leurs états, l'un d'eux, amusé, s'écria :

« -Gnéhéhé... En v'la qui nous rapporteront du butin à la r'vente, quel génie c'te cap'taine !
-hmm... Dommage qu'y nous a abîmés c'lui là ! Hahaha ! »

Aschlynng baissa la tête, comprenant maintenant qu'il allait être revendu en tant qu'esclave...

« -Bref ! R'montont, on doit bientôt être arrivé à Esperia... »

Et là, un espoir naquit en lui.
Fin de l'introduction.
_________________
Tu connait l'histoire de la pizza hantée?


Revenir en haut
Skype
Publicité






MessagePosté le: Dim 18 Jan - 20:29 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Miss Lupin
Co-admin

Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2007
Messages: 4 146
Localisation: Lille

MessagePosté le: Sam 7 Mar - 09:59 (2015)    Sujet du message: L'épopée D'Aschlynng. Répondre en citant

Ton intro est sympa. Tu devrais mettre un peu plus de détails concernant l'environnement etc, pour qu'on plonge complètement dans l'histoire, qu'on n'ai plus l'impression de lire mais de voir ce qui se passe Wink


Vivement la suite  Okay
_________________
la boutique des devoreurs;
http://www.devoreurs-de-pages.blogspace.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Grim le conteur
Bébé dévoreur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2015
Messages: 7
Localisation: Planète takamachi

MessagePosté le: Dim 29 Mar - 21:06 (2015)    Sujet du message: L'épopée D'Aschlynng. Répondre en citant

ça arrive!
_________________
Tu connait l'histoire de la pizza hantée?


Revenir en haut
Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:31 (2017)    Sujet du message: L'épopée D'Aschlynng.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dévoreurs de Pages Index du Forum -> Vos créations -> Nouvelles Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com